Un peu d’Hip Opsession à Angers, Le Mans ou La Roche / Yon : en préambule du festival, les trois artistes retenus en Pays de la Loire pour la 10e saison du dispositif Buzz Booster #10 partent à l’assaut des salles de la région.

Baby Black, Terence et As Tec sont les trois artistes retenus en Pays de la Loire dans le cadre de la 10e édition du dispositif Buzz Booster*. En amont du festival Hip Opsession, ils se produiront au Chabada, à l’Alambik! et au Fuzz’Yon aux cotés d’artistes renommés, Lacraps, Nelick et Gringe.

Baby Black, Terence et As Tec se retrouveront ensuite jeudi 28 février à Stereolux, Nantes pour la finale régionale Buzz Booster (en compagnie de Kikesa). Une jury de professionnel désignera alors le lauréat qui ira représenter la région en mai 2019, à Marseille.


La tournée Buzz Booster :

Vendredi 25 janvier 2019
Lacraps + Baby Black
Le Chabada, Angers
+ d’infos

Des années que le MC de Montpellier du label Laclassic porte à bout de bras la nouvelle génération de rappeurs des sous-sols. À raison d’une sortie par an depuis 2013, « Lacraps enfoiré », découvert avec sa première apparition dans la trente-sixième Poignée de punchlines, avance avec la productivité d’un stakhanoviste. Demi Portion, Mani Deïz, Mokless, Jeff Le Nerf… Ils sont nombreux à entourer ce porte-étendard du rap fabrication à l’ancienne, aux rimes tranchantes et à l’écriture percutante, qui perpétue et transforme le savoir-faire du style boom-bap, façon 2.0. Nos légions ont du talent.

La fougue de la jeunesse ! Depuis son passage à la Draft des Rap Contenders en 2016, Baby Black essaye de grailler tous les contests possibles et imaginables. Cette année, il a réussi à s’imposer sur scène et grimper jusqu’en finale nationale des End of the Weak et de Red Bull Dernier Mot. Avec son style vigoureux et ses roulements de flow de fusil-mitraillette, le Nantais s’impose également en finale régionale du dispositif Buzz Booster, en attendant la sortie de son premier EP qui promet de mettre des baffes. Baby Claque.



Samedi 26 janvier 2019
Nelick + As Tec

L’Alambik!, Le Mans
+ d’infos

On ne peut jeter la pierre, aux gens pour qui Nelick optèrent. Parce que le jeune MC du 94 plane bien au dessus des couloirs aériens du genre. Dans PALA$$, avec Lord Esperanza, avec Andy Luidje ou avec son ami imaginaire KiwiBunny, Nelick représente le rap français qui sature les images jusqu’au rose-violet dans iMovie. C’est dans cette cinématographie pop qu’évoluent les personnages de Nelick et alter ego, en pleine régression esthétique post-internet, entre cloud rap estival et bouteilles de Candy Up fraise. Après la trilogie Load, et son premier EP Qui peut sauver KiwiBunny ?, le protagoniste trouve une fin heureuse dans Dieu sauve KiwiBunny, fin 2018. A base de pop-pop-pop-pop.

La relève du rap angevin se porte bien grâce aux youngsters de Pen Soul Case. Avec une flopée de vidéoclips à son actif, As Tec se détache du lot, lui qui s’était fait discret à la manière du camouflage Razzle Dazzle. Suite à son premier EP Chien Loup, et à son live en première partie de Lord Esperanza, le rookie se hisse en finale régionale du dispositif Buzz Booster grâce à son style de trappiste capable de créer des lésions claviculaires et à son énergie communicative. As Tec Tonique.


Samedi 26 janvier
Gringe + Terence
Le Fuzz’Yon, La Roche sur Yon

Bimbadabim Bimbadaboum ! Gringe s’extirpe enfin du rôle d’éternel sidekickd’Orelsan avec son premier album en solo. Après Ils sont Cools, ses parties interminables de 
« Johnny Depp » dans Bloqués et ses couplets jamais finis dans Comment c’est loin, l’album Enfant Lune vient abattre le sentiment d’inachevé qu’exprime son personnage de sincère antihéros. Un premier tour de piste qui dévoile la partie cachée de Gringe, blindé d’éclairs de lucidité, de dialogues intérieurs aussi féconds que grotesques, et de punchlines redoutables dont il a le secret. La personne qui a toujours le bon mot : Hermione Gringer.

Terence fait partie des rappeurs nantais les plus en vue de ces dernières années. Entre son passage au Rap Contenders Ouest et les dizaines de clips sur lesquels il traîne son flow infatigable, il se crée une exposition à raison de centaines de milliers de visionnages. De Londres à Madrid, en passant par Rome ou Berlin, Terence profite de son abonnement Easyjet Plus en tournant une série de freestyles dans les grandes capitales européennes avant de délivrer son premier EP OpaleJeune Prince suivra en janvier 2019 ; chargement en cours.


*Buzz Booster est le 1er dispositif national de détection et d’accompagnement des artistes rap. Créé en 2010, il s’adresse à tous les artistes qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement artistique, technique et structurel pour donner un coup de boost à leur projet. Coordonnée par un collectif national d’acteurs hip hop, il est piloté en région Pays de la Loire par Trempolino et Pick Up Production.

www.buzzbooster.fr

Logo Buzz Booster
Partager