Et si la maison d’arrêt, bâtisse historique de Nantes, témoignait, narrait, restituait l’âme de ses anciens occupants ? Et si ces murs nous racontaient, nous, tel un miroir de l’universellement humain ?

Entrez Libre

L’exposition Entrez Libre n’est plus accessible en visite libre depuis dimanche 27 août 2017. Elle réouvrira temporairement les 16 et 17 septembre en marge des Journées du Patrimoine (10h-19h, entrée : 2€). Toutes les visites guidées sont complètes.

Attention : 

  • L’exposition explore les thématiques liées à l’enfermement. Si elle n’est pas déconseillée pour les enfants, certains espaces ou ambiances peuvent être inquiétantes ou oppressantes. Nous vous recommandons d’être vigilants lors de la visite.
  • L’exposition tient place dans le greffe et la cour extérieure du bâtiment. L’espace de détention de la maison d’arrêt n’est pas accessible et ne fait pas partie du parcours.

 


 

A l’occasion du Voyage à Nantes 2017, Pick Up Production propose avec Entrez Libre une performance artistique et éphémère, à mi-chemin entre l’exposition collective et l’expérience immersive. Dans l’ancien bâtiment du greffe, l’art populaire de la fresque murale ouvre des portes inédites et provoque le voyage intérieur. Une invitation à franchir les grilles, traverser la folie, vivre la saturation. Puis tenter l’évasion onirique et l’échappée belle.

Artistes invités : 

David Bartex
David Bartex est un créateur intarissable. Autodidacte, il fait de la peinture son mode d’expression de prédilection et c’est à Nantes qu’il débute avant d’accompagner la compagnie Royal De Luxe en Amérique latine. Ses nombreux voyages développent son attrait pour l’exotisme, le brassage des cultures et le travail de la couleur. Souvent fantaisistes et exubérantes, ses réalisations frappent par leur sensualité et leur richesse chromatique. Comme pour égayer les espaces qu’il investit, David Bartex s’inspire du folklore et des cultures populaires à travers une approche de la création aussi naïve que spontanée.

Gilles Bouly
Arrière petit-fils de James Ensor, peintre qui voyait la vie comme un grand carnaval, Gilles Bouly choisit à l’âge de sept ans de devenir artiste : dessinateur, sérigraphe, comédien, chanteur… Pour ce faire il se constituera plusieurs fois des familles : à l’école des beaux-arts de Lille, la famille punk de Crise de Nerf et dès 1980 le collectif Organum, troupe de théâtre de rue. En 1997 il rejoint l’équipée Le Phun à Toulouse qui le fera voyager autour du monde jusqu’en 2015. Suivent deux rencontres expérimentales Potlatch, l’une à Lille en 2015 et l’autre à Toulouse en 2016.

Jurictus et Sam Rictus
Après des études communes aux beaux-arts du Mans, Sam Rictus et Jurictus démarrent une collaboration qui emprunte à la BD, la figuration libre, l’architecture et les mythologies anciennes. Dans leurs publications éditées par Le Dernier Cri (Marseille), le spectateur est amené à entrer dans un imaginaire folklorique et archaïque, le regard happé par un monde grouillant et fourmillant où tout semble être en constante fusion.

Katjastroph
Katjastroph a déployé au fil de son parcours un univers visuel protéiforme sur une large variété d’espaces et de supports. Elle emprunte à diverses traditions esthétiques, en mêlant son propre imaginaire à l’art brut ou encore à l’imagerie populaire sud-américaine. Ses créations, aussi riches qu’énigmatiques, puisent leur source dans des documentaires radiophoniques et des témoignages. Katjastroph dessine les contours d’un monde régi par la complexité des relations humaines, où des personnages chimériques côtoient une faune onirique et une végétation luxuriante.

Nosbé

Nosbé est un artiste originaire de la banlieue parisienne. Son intérêt précoce pour le dessin l’amène progressivement à expérimenter la bombe aérosol et à couvrir les murs de ses créations mouvantes et hybrides. En 2003, il commence le graffiti aux côtés de Shaka. Il crée à partir de références artistiques hétéroclites en citant l’art brut d’un Jean Dubuffet, la BD subversive d’un Robert Crumb, les dessins automatiques des surréalistes, ou encore les codes picturaux de l’art océanien. De ce foisonnement naissent des fresques qui oscillent entre formes organiques, distorsion et saturation.

Persu
Originaire d’Auxerre, Persu découvre le graffiti dans les années 90, une période où la culture hip hop est en pleine éclosion. Après avoir fait ses premières armes dans sa ville natale, Persu commence à investir les espaces nantais en 2007. Bien qu’il ait acquis au fil des années une certaine polyvalence technique et esthétique, le « wild style » reste son style de prédilection. Cette technique de graffiti se caractérise par un lettrage complexe fait d’entrelacements et d’imbrications. En s’imprégnant de la spécificité des lieux dans lesquels il travaille, Persu réalise des compositions incisives et nerveuses comme pour laisser une trace de sa subjectivité au milieu des ruines et de l’oubli.

Rémi
Rémi est un dessinateur originaire de Roubaix. Après avoir oeuvré au sein de nombreuses revues underground (Séduction, Le Lynx, Psikopat, La Monstrueuse…), il lance l’Impubliable, sa propre structure via laquelle il fait paraître régulièrement des recueils de ses dessins. Artiste subversif, attaché à sa liberté de ton et de création, il cherche à susciter l’interrogation et la réflexion chez le spectateur.

Skio
Curieux et polyvalent, Skio ne cesse de naviguer entre les médiums et les techniques. Cet artiste originaire de Nice tire profit du croisement des disciplines en se passionnant pour l’image sous toutes ses formes : peinture, graffiti, graphisme, performances … Aujourd’hui directeur artistique de l’agence d’événementiel Riofluo, Skio aide à la conception de projets sur-mesure. Loin d’être un puriste du graffiti, Skio dépasse les “simples” lettrages en créant des personnages qui éclairent ses réalisations d’une lumière narrative.

Kazy Usclef
Kazy Usclef est un artiste nantais qui mêle les techniques et les médiums. Initialement graffeur, il a progressivement intégré d’autres moyens d’expression à sa pratique artistique : peinture, gravure, sérigraphies… Principalement influencé par l’histoire de l’art et la peinture classique, son univers se nourrit de ses rencontres et de ses voyages. travers des créations ambivalentes, il passe de l’ombre aux couleurs, des angles aux courbes, de la naïveté à la noirceur pour poser un regard critique sur les problématiques qui agitent la société contemporaine.


Créé et organisé par Pick Up Production dans le cadre du Voyage à Nantes.
Exposition produite par Cogedim.

 

logo cogedim
logo region pays de la loire logo ressourcerie de l'île

 


Illustration : David Bartex

Partager

En relation

Exposition
Réouverture de l’exposition Entrez Libre

Sam. 16 & dim. 17 septembre 2017
Greffe de l'ancienne maison d'arrêt, Rue Descartes, Nantes.

En savoir plus
Concerts
The Wolphonics feat. Asha

Mercredi 15 novembre 2017
Pannonica, Nantes

En savoir plus
Concerts
Alaclair Ensemble + Global Movement DJ Set

Dimanche 3 décembre 2017
Le Ferrailleur, Nantes

En savoir plus