Concerts soul ou hip hop, bal funk, DJ sets, costumerie… Sur l’air si chic de Good Times, Transfert sort les boules à facettes et célèbre le groove, qu’il soit chanté, rappé ou dansé. Un week-end à l’ambiance ensoleillée et festive, le vendredi soir pour les grands, le samedi pour toute la famille !

VENDREDI 5 JUILLET • Jour 1

20h – Raashan Ahmad • live

Inspiré par son père DJ qui lui insuffle un goût prononcé pour le jazz, le funk et la soul, Raashan Ahmad s’initie aux expérimentations sonores à Boston en devenant le MC du collectif Mission devenu ensuite Crown City Rockers pendant presque dix ans. Il entame alors une carrière solo et enchaîne la sortie de trois albums aux sonorités hip hop, folk, jazz et africaines : The Push, What You’ve Lost et Ceremony. Voyageur infatigable, il nourrit sa musique de rencontres, de découvertes et d’influences compilées aux quatre coins du monde. Fort de nombreuses collaborations, comme avec 20Syl d’Hocus Pocus, il tourne avec Wax Tailor et des membres de Blackalicious, Jurassic 5 ou encore Keziah Jones. Moins MC, plus poète, Raashan Ahmad partagera son dernier album The Sun, le fruit de collaborations artistiques avec des musiciens de Dakar, Paris, Seattle, d’Espagne ou du Nouveau Mexique.

 

21h – Moar • DJ set

Avec plus de 25 ans de vinyles sous les phalanges, Moar est un véritable concentré de l’histoire nantaise, du hip hop et du DJing. Citons entre autres : directeur artistique du label Trad Vibes Record, remixeur pour DJ Cam, Lord Funk et Kohndo, DJ des tournées françaises de Raashan Ahmad, animateur de l’émission Free your Mind sur Radio Meuh, producteur des soirées Funky Saturday à Paris… Bosseur, personnage passionnant mais surtout digger passionné, Moar maîtrise l’art du dance floor avec des sélections hip hop, funk et electro qu’il livrera pour Good Times !

 

22h – Shaolin Temple Defenders • live

Guidés par la soul sixties de Brooklyn, les bordelais Shaolin Temple Defenders enfilent depuis quinze ans concerts, disciplines scéniques et enregistrements sur bandes. Une partie des titres capturés sur scène et l’autre en studio fondent d’ailleurs leur premier album en 2006, Chapter One : Enter the Temple. A la rencontre de Martha High, choriste qui passa plusieurs décennies aux côtés de James Brown, ils découvrent une soul plus sophistiquée, davantage axée sur le hip hop et le rock. Prenant la musique soul par son versant militant et engagé, les Shaolin Temple Defenders enchaînent les titres et sortent l’album Live In London, enregistré au CLF Art Café, lieu phare de la soul en Angleterre. Un projet opposant cuivres robustes et soul fédératrice.

 

SAMEDI 6 JUILLET • Jour 2

16h – Des Habits et Vous (Cie Engrenages) • costumerie

Des Habits et Vous est un curieux espace d’où l’on ressort costumé de la tête aux pieds. En 2014, ce vestiaire inspiré des années 70 prend forme et habille le public dans le cadre du festival Le Funk prend les Rennes organisé par Engrenage[s]. Face à ce succès, Noëmie Bourigault et Benoît Rutten s’associent et présentent la costumerie sur plusieurs festivals ou soirées privées comme lors de Soul Train Line ou du bal La piste à dansoire.

 

16h30 – Cie S • bal funk enfant

« Having fun » ou « prenez du plaisir » est un des préceptes originaux de la culture hip hop. Le bal funk s’inscrit dans cette dynamique en proposant aux plus jeunes d’apprendre quelques pas de danse en s’amusant au son des disques joués dans les Block Parties de l’époque. Let’s Dance !

 

18h30 – Groove Time Connection (Cie Engrenages) • bal Groove Time

Pour des pas de danse mémorables, rien de mieux que le feeling ! Le bal Groove Time Connection ouvre une fenêtre sur la création musicale afro-funk, groove et afrobeat des années 70 à nos jours. Dans une ambiance chaleureuse, les quatre artistes à l’univers underground – DJ Deheb, Elodie, Franco et DJ Mask – invitent à se laisser porter par les ondes hip hop funkstyle. Une piste de danse qui convie le lâcher prise et l’expérimentation, donnant libre cours à l’interactivité et l’échange.

 

20h – J Moses • DJ set

Acteur de la scène underground nantaise depuis plusieurs années, J Moses intègre dans les années 2000 le collectif de MC’s Shabbaz. Amateur de jazz, de hip hop et de funk, c’est sur les scènes des SoulClap et des ZuluLove que le public fait sa connaissance. Il s’inspire des esthétiques hip hop de Detroit, de la Nu Soul de Philadelphie ou de la nouvelle scène hip hop de Los Angeles, pour composer des mix débordant d’énergie et de bonnes vibrations qu’il partagera sur le sol de Transfert.

 

21h – Solar Project • live

Inspiré par les grandes figures de la soul et du funk comme The Meters, Maceo Parker, Aretha Franklin ou encore The Souljazz Orchestra, Solar Project réunit depuis 2016 six musiciens nantais (batterie, basse, guitare, clavier, saxophone et chant) passionnés par le groove et la scène. Après trois années à partager leur énergie sur scène, le groupe a construit sa propre identité, mélange de sonorités cuivrées, afro, soul et funk, profondément généreuse et solaire.

 

22h – Habibi Funk • DJ set

Habibi Funk (traduisez “Funk chéri”) est le projet du DJ berlinois Jannis Stürtz qui rend hommage à la musique funk du monde arabe. The Scorpios, Raze de Soar, Ahmed Malek ou encore Al Massrieen… autant de noms longtemps tombés dans l’oubli, valorisés par ce digger passionné, également co-fondateur de Jakarta Records. Toujours dans cette volonté d’éclectisme et de diversité musicale, il multiplie les mixtapes et les albums qui prennent la forme de compiles. Dans ses derniers projets en date, on retrouve le disque Muslims and Christians, un retour sur la musique soudanaise des années 70 et la carrière de Kamal Keila.

 

23h – Da Break • live

Da Break est un crew lyonnais formé par l’hyperactif Bruno Hovart (alias Patchworks) à la production (également actif dans les formations de Voilaaa, Taggy Matcher, Mr President ou Uptown Funk Empire), la chanteuse Jennifer Zonou (alias Hawa) et le batteur Rémy Kapremian. Leur album éponyme, sorti en 2018, ravive le son hip hop des années 90 et leurs figures emblématiques, The Pharcyde ou A Tribe Called Quest, tout en s’inspirant aussi des chanteuses soul et funk, comme Mary J. Blige ou Janet Jackson. Une forme de “soul boom bap” imparable de groove et de chaleur, que l’on retrouvait déjà dans leur titre Give Your Love, sorti en 2017.

 

00h – Mofak

Originaire de Marseille, Mofak est bercé par les sons de la côte ouest des Etats-Unis dès son plus jeune âge. Aujourd’hui compositeur, producteur et DJ, son intérêt pour la culture hip hop/funk des années 80 le pousse à se spécialiser dans le G-funk. Motivé par ses nombreux voyages à Los Angeles et son amour pour les instruments – notamment la talkbox – et leur acoustique, Mofak s’illustre par une musicalité ensoleillée, funk et groovy. Un savant mélange qu’il mixe lors de battles de danse mais également lors d’événements comme la première partie de Modogsta à L.A., The Game à Lyon, ou encore au Cabaret Sauvage de Paris à l’occasion de Juste Debout.

 

Partager

En relation

Battles de danse
Battle Hip Hop All Styles – COMPLET

Samedi 30 mars 2019
Le Loroux Bottereau (44)

En savoir plus