Vidéo : HIP OPsession, aussi pour les sourds et malentendants - Pick Up Production

Du 5 au 21 février dernier à Nantes, HIP OPsession proposait de nombreuses actions en faveur de l’accessibilité des personnes sourdes et malentendantes au festival. Elles ont permis à plus de cinquante personnes déficientes auditives de participer aux événements proposés, et de sensibiliser plusieurs milliers de festivaliers à la culture sourde. Tournée tout au long du festival, une vidéo revient sur les meilleurs moments, avec le témoignage de participants et d’acteurs associatifs.

Depuis 2007, le festival HIP OPsession travaille en direction des personnes sourdes, avec un triple objectif : faciliter l’accès aux événements proposés par le festival, faire découvrir la culture hip hop, et sensibiliser le grand public aux spécificités de la culture sourde.

Avec le soutien de la Fondation de France cette année, et grâce à la mobilisation de nombreux partenaires (lieux du festivals, associations et acteurs de la culture sourde) le festival a pu accentuer son action. Plusieurs dispositifs ont ainsi été mis en oeuvre :

  • Interprétation en LSF* sur écran géant, et en direct, du Battle OPsession au lieu unique
  • Présence de mobiliers sensitifs (colonnes et caissons vibrants) permettant de ressentir les vibrations de la musique, à Stereolux
  • Accueil dédié pour le public sourd avec la présence de médiateurs et d’interprètes en LSF* (lieu unique, Stereolux)
  • Temps de rencontre avec les professionnels des lieux de spectacles, pour les sensibiliser aux dispositifs existants (colonnes et caissons vibrants), à Stereolux
  • Temps de rencontre culture hip hop / culture sourde, autour des pratiques musicales dans le hip hop, à Stereolux
  • Visites guidées interprétées en LSF* de l’exposition Walk this Way, au lieu unique

Programmées sur deux ans minimum, les actions seront reconduites et enrichies pour le prochain festival. Avec également comme objectif que les lieux de spectacles de l’agglomération intègrent davantage les questions d’accessibilité dans leur programmation et leur équipement…

* LSF : Langue des Signes Française

www.hipopsession.com

Photo : Clack, Nicolas Dorbon


Le projet a été rendu possible grâce au soutien de la Fondation de France, et l’investissement de nombreux acteurs associatifs et artistes, parmis lesquels : La Vapeur (Scène de musiques actuelles de Dijon), Zutique Productions, Quest’Handi, 1,2,3 Cité Cap, la Cie Organic Orchestra, le lieu unique, Stereolux, le Cinématographe, Collectif T’Cap, les interprètes en LSF, les artistes engagés et les bénévoles de la culture sourde.

 

Partager